Le 21 février, le bombardement se poursuit sur la ville de Reims allumant des incendies et provoquant de gros dégâts.
En ligne, les tranchées du 347è RI sont touchées. Un abri s'effondre, la tranchée Toureng est bouleversée sur une longueur de 15 m. Le Caporal Ernest DARCOURT et 2 hommes de la 21è Cie sont tués et ensevelis.
L'un des deux hommes étaient le Soldat Jean-François GALLON. (Merci à Patrice)

Le JMO rapporte à cette même date que la citation à l'ordre du régiment du Caporal Ernest DARCOURT :

" Étant au repos dans un abri caverne, au cours d'un violent bombardement des tranchées de 1ère ligne, est sorti pour encourager les veilleurs de service et les a maintenu en place. Resté avec eux, malgré l'éclatement des obus qui avaient détruit les périscopes, a été tué avec les 2 veilleurs. "

Ernest DARCOURT de Flize (08) était âgé de 26 ans, Jean-François GALLON du Tréhou (29) avait 35 ans.

darcourt  gallon

Leurs noms sont inscrits sur les monuments aux morts de leur commune respective.