Après la levée d'alerte le 26 mars 1916, une nouvelle reconnaissance est effectuée entre 0h et 3h en avant de la compagnie de gauche des premières lignes. Elle est composée d'un adjudant, deux sergents, trois caporaux et 24 hommes.

Elle ne relève aucun changement aux emplacements de batterie. Au point 37, elle remarque le tracé d'une trachée sur une distance de 25 à 30m de long, protégée par un faible réseau de fil de fer lisse à 30 m. Ces travaux semblent abandonnés.

De 9h à 11h bombardement violent du quartier Dieu Lumière par l'artillerie allemande : environ 200 obus de 150 tombent sur la ville.

Un obus tombe dans la cuisine de la 24è Cie, tuant un homme et en blessant un autre.
La cuisine roulante de la 18è Cie est détériorée, un de ses chevaux tué, l'autre blessé.

Roulante

A 18h le 6è bataillon et la CM2 relèvent le 5è bataillon et la CM1 dans le sous-secteur de la Butte de Tir : - 21è et 23è Cie en 1ère ligne
- 22è et 24è Cie en 2è ligne

Le TR quitte son cantonnement de Chamery pour cantonner à Villedommange.

La Médaille militaire est décerné au Soldat X... [trou dans le JMO à l'emplacement du nom]

Les pertes : Soldat Charles PREVOST tué, Sergent GERARD, Soldats HOLL, GOHLEN, DIVRY et FAUVET blessés. FAUVET n'est pas évacué.