Le 28 mars 1916, une patrouille composée d'un sergent, deux caporaux et huit hommes se porte en avant du poste d'écoute n°3.

Le Sergent François LELOIR est tué dans un boyau au cours d'un bombardement.

leloir347

Natif de l'Aisne, il était âgé de 34 ans. Son nom semble inscrit sur le monument aux morts de sa commune natale à Hargicourt avec le prénom Louis (le deuxième sur la fiche mémoire des hommes).