Le 17 mai 1916, une patrouille sous les ordres du Sous-lieutenant ROUSSEL lance 9 grenades en direction de l'ennemi. Elle essuie une vive fusillade en retour.
60 coups de 77 tombent sur les deuxièmes lignes et 10 coups de 88 sur les premières lignes.
50 hommes sont détachés pour des travaux spéciaux sous la direction du Génie. Ils cantonnent aux caves Heidsieck, rue du Champ de Mars.

Le 18 mai, une nouvelle patrouille de la 17è Cie sous les ordres de l'Adjudant-chef WATY part en reconnaissance vers les réseaux ennemis. Ceux-ci n'étant pas électrifiés, une brèche est pratiquée à la cisaille.
Un violent bombardement de gros calibre sur les batteries de Pommery et St-Nicaise, atteint le voisinage des cantonnements.

20 mai : une nouvelle patrouille sous les ordres de l'Adjudant-chef WATY (17è Cie) reçoit mission de pénétrer le réseau ennemi par la brèche pratiquée le 18 et de tenter de ramener un prisonnier. Mais... le clair de lune compromet cette mission.
Une attaque aux gaz est lancée vers Saint-Hilaire (ordre du 38è CA).

Le Caporal BIMONT de la CHR, détaché à l'état-major de la 103è brigade est cité à l'ordre du régiment.

crx_g1