Pendant trois jours différentes patrouilles se tiennent en embuscade au même point mais sans résultat.

Le 38è CA signale que les Allemands ont procédé à une attaque aux gaz dans le secteur de Saint-Hilaire. Ordre est donné de prendre les mesures préventives.

Le 23 mai 1916, le médecin auxiliaire TOUSSAINT du 3è RAC est affecté au 347è RI en remplacement du médecin auxiliaire HERSANT dont l'état de santé laise à désirer et qui est affecté au 3è RAC.

Le 24 mai 1916, au soir, un ordre de mouvement parvient au 347è RI.

Il est relevé par le 288è RI dans la nuit du 25 mai 1916.