Connu au travers d'une des correspondances reçues par le Lieutenant ARMELIN, nous savons que Liévin DEGREMONT était l'ordonnance du Lieutenant.

Après la blessure de celui-ci il fut versé à la CHR comme brancardier.

Lors de la dissolution du 347è RI, il affecté au 348ème RI le 22 juin 1916.

Ouvrier agricole lors de son recrutement, il effectue son service militaire au 156è RI en 1910. Il rejoint le 347è RI en août 1914 et participe à toutes les campagnes de celui-ci.

Alors qu'il indique en décembre 1915 ne pas avoir été blessé à Écordal ni lors de la bataille de la Marne, il disparut à Verdun en 1917.

archives_D810915R

Il était âgé de 28 ans.

Un secours de 150 Francs fut versé à sa veuve en 1919.

Son nom est inscrit sur les monuments aux morts des communes de Malincourt (59) et Saint-Michel (02).