Un récent message m'apprend que le blog va permettre aux descendants d'Henri BOMBLED d'aller se recueillir à la Nécropole nationale de Sillery où il repose.

Le Soldat Henri BOMBLED était originaire du Nord. Sa fiche mémoire des hommes indique qu'il est décédé des suites de ses blessures le 30 septembre 1914 à l'hôpital auxiliaire n° 17 à Reims. Il était âgé de 33 ans.

archives_C160273R

La consultation de sa fiche matricule sur le site des archives départementales du Nord nous permet d'en apprendre un peu plus sur son parcours et les circonstances de son décès.

Le père d'Henri était belge. En vertu d'une convention avec ce pays allié, les fils de parents belges étaient rattachés à la classe de mobilisation de 1901. C'était la classe normale de rattachement pour Henri. Il accomplit donc son service militaire en France au 156è RI entre 1904 et 1905. Il fit une période d'exercice au 84è RI en 1911 après avoir accompli une autre période en 1908.

Il exerçait la profession de bourrelier.

Le 1er août 1914, il rejoint le 84è RI puis passe au 347è RI 25 septembre 1914.

Le 28 septembre 1914, il est à son poste de guetteur dans le secteur de Cernay. Un obus éclate, il reçoit de multiples éclats à la tête. Évacué vers l'hôpital de Reims, il décède deux jours plus tard le 30 septembre 1914.

Il reçoit la Croix de guerre à titre posthume le 23 juillet 1919 et est cité à l'ordre du régiment :

" Soldat d'un entier dévouement. grièvement atteint le 28 septembre 1914 devant Reims en observant de son poste de guetteur les tranchées ennemies... "

crx_g1

 

Il repose à la Nécropole nationale de Sillery (51), tombe 4249.

Son nom est inscrit sur le monument aux morts de la commune de Mairieux (59) où il demeurait.