Le nom du Chef de bataillon Raymond CODY a précédemment été évoqué lors des combats de Fleury devant Douaumont.

Porté disparu le 9 juin 1916, il avait été capturé et détenu en Allemagne. Il est décédé le 16 juillet 1916 au Lazaret du camp de Ludwigsburg en Allemagne, des suites de maladie. Il était âgé de 51 ans.

archives_D331242R

Raymond CODY était originaire de Graville Sainte Honorine (76). Il commandait le 6è bataillon du 348è RI.

Son nom est gravé sur le monument aux morts de sa commune natale.

Nommé Chevalier de la Légion d'honneur en 1912 alors qu'il était Capitaine au 129è RI.

legion_1

En 1883, élève du lycée du Havre, il avait reçu le prix de la Société normande de géographie.

Saint-cyrien, promotion de Châlons 1886-1888.

Nommé Sous-lieutenant au 87è RI de Saint-Quentin à l'issue de sa scolarité. Lieutenant en 1891, puis Capitaine en 1899, il est affecté au 154è RI. Il passe au 129è RI en 1903.

En août 1914, il commande le 5è bataillon du 348è RI.

Cité à l'ordre de l'armée à titre posthume le 6 mars 1920

Chef de bataillon admirable, d'un courage et d'un dévouement remarquables. S'est toujours distingué dans les missions les plus difficiles. Blessé grièvement le 8 juin 1916 à Verdun, est mort en captivité le 16 juillet 1916.

crx_g1