Le petit-fils du Soldat Ferdinand PINTE a retrouvé quelques documents dans les papiers de famille : carte d'identité, billet d'hospitalisation, extrait reproduisant la citation attribuant la Médaille militaire.

Pinte347

Ferdinand PINTE, verrier lors de son recensement en 1903, accomplit son service militaire au 33è RI entre 1904 et 1907. En septembre 1906, il est tambour.

A l'issue du service, il reçoit le certificat de bonne conduite.

En 1910 puis en 1912, il accomplit des périodes de réserve au 33è RI.

Lors de la mobilisation générale d'août 1914, réserviste, il rejoint la caserne Mac Donald à Sedan où il est affecté au 347è RI, régiment de réserve du 147è RI.

Il part en campagne les jours suivants.

Le 6 juin 1916, il est très girèvement blessé sous les violents bombardements du secteur de Thiaumont près de Fleury devant Douaumont. Il est alors à la 17è Cie sous les ordres du Sous-lieutenant Henri HERDUIN.

Il est évacué et sera dirigé les jours suivants vers l'arrière. Le billet d'hospitalisation indique qu'il est resté à l'hospice d'Ivry entre le 10 juin 1916 et le 21 septembre 1916.

Il est ensuite en convalescence jusqu'au 6 juin 1917. Il rejoint vraisemblablement le dépôt du 347è RI à Saint Nazaire, caserne de la Briandais.

Il est cité à l'ordre de l'armée le 13 juillet 1917 :

inconnu(1)

Bon soldat, ayant fait bravement son devoir depuis l'entrée en campagne. A été grièvement blessé à son poste de combat le 6 juin 1916. Énucléation de l'oeil gauche. Croix de guerre et Médaille militaire.

med_mil_1

crx_g1

Compte tenu de son état, il est radié des contrôles au mois d'octobre 1917 et proposé pour une pension de retraite.

Il est décédé dans sa 70è année en 1953.