Contacté en début d'année par l'arrière petit-neveu du Soldat Marcel ANTOINE via le blog du 147è RI, j'ai pu établir que ce soldat avait été incorporé au régiment de réserve : le 347è RI.

archives_B221076R

Le lieu du décès m'a mis sur la piste : le 347è est bien dans ce secteur à cette époque (à la différence du 147è RI qui est alors en Argonne), et l'âge de l'intéressé ensuite.

Marcel ANTOINE était né en 1881 à Fourmies (59). Il exerçait la profession de rattacheur lors de son recensement.

Incorporé au 155è RI en novembre 1902, il accomplit son service militaire jusqu'en 1905. Il est nommé 1ère classe au mois d'août 1905.

Un magnifique galon rouge orne le bas des manches de son uniforme. Le certificat de bonne conduite lui est accordé.

Il accomplit deux périodes d'exercice en 1909 et 1911 au 84è RI.

Lors de la mobilisation générale, il est affecté au 347è RI qu'il rejoint à Sedan. Il part pour le front et participe aux combats d'Écordal et à la bataille de la Marne dans les marais de Saint-Gond.

A l'automne 1914, le 347è RI part vers Reims et découvre la cathédrale incendiée.

Marcel disparaît dans la nuit du 7 au 8 janvier 1915 lors de l'attaque du Linguet à proximité de Reims.

Son décès est confirmé par le bureau de la comptabilité du dépôt du 147è qui envoit, le 28 janvier 1915, la lettre habituelle au Maire de la commune de Fourmies, afin qu'il prévienne la famille :

" J'ai l'honneur de vous prier de vouloir bien, avec tous les ménagements nécessaires en la circonstance, prévenir M. ANTOINE à Fourmies de la mort du soldat ANTOINE Marcel Frédéric [...]

Au bas de cette lettre la formule de condoléances

condo

Un " secours immédiat " de 150 F sera versé à sa veuve en avril 1918.

Cité à l'ordre du régiment à titre posthume le 16 juillet 1919

Brave soldat, plein d'entrain. Dans la nuit du 7 au 8 janvier 1915, a trouvé une mort glorieuse en défendant une tranchée conquise contre les contre-attaques ennemies.

crx_g1

La Croix de guerre fut vraisemblablement remise à sa veuve.

Marcel était âgé de 33 ans.

Merci à Stéphane pour le document transmis.