Centenaire de la bataille de Verdun, centenaire de l'exécution des Sous-lieutenants HERDUIN et MILLANT, centenaire de la dissolution du 347e RI.

2016-02-20 08

VERDUN 1916 est inscrit dans les plis du deuxième drapeau du 347e (le premier ayant été brulé dans la nuit du 30 au 31 août 1914 afin de ne pas tomber aux mains de l'ennemi).

Le 347e RI monte en ligne quatre mois après le début de la bataille de Verdun, début juin 1916.

A la mi-juin, face à l'hécatombe et pour éviter de tomber aux mains de l'ennemi avec le peu d'hommes valides qui restaient, les deux officiers qui commandaient les 17e et 19e compagnies décident de se replier.

La hiérarchie militaire n'approuve pas ce qu'elle considère être un abandon de poste et donne l'ordre de fusiller ces deux officiers. Ils s'appelaient Henri HERDUIN et Pierre MILLANT.

Les pertes seront si élevées que le régiment sera dissous le 22 juin 1916.