08 janvier 2014

La troupe avant le printemps 1915

Un extrait d'une des photos de la collection Armelin La vue d'ensemble montre la troupe assise au sol, les officiers debout au centre. Le tambour major et un violoniste vont interpréter quelque chose. Le temps s'est arrêté. Le photographe, probablement le Lieutenant ARMELIN, interpelle les hommes au premier plan qui se retournent. Ils portent encore la tenue du début de la guerre, les capotes bleu horizon n'ont pas encore été reçues. Les premiers combats ont probablement eut lieu, les visages sont tendus.
Posté par dunbarne à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 janvier 2014

Le devenir des armes et harnachements du Lieutenant ARMELIN

Deux jours avant que Prosper COLBEAU n'écrive sa lettre au Lieutenant ARMELIN, le Soldat Liévin DÉGREMONT lui envoyait cette missive le 1er décembre 1915 : Mon Lieutenant,C'est avec grand plaisir de vous donner un peu de mes nouvelles. Je me suis demandé bien souvent ce que vous étiez devenu depuis Écordal. Jamais je n'ai attendu (sic) personne causer de vous pour avoir un petit renseignement au sujet de votre blessure grave et de votre santé. Soyez persuadé mon Lieutenant si j'avais su votre adresse je n'aurais pas hésité à vous... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 décembre 2013

J'ai conservé ma bonne humeur

Petit tour dans la correspondance reçue par Le Lieutenant ARMELIN communiquée par Alain que je remercie. Une lettre adressée par le Caporal Prosper COLBEAU le 3 décembre 1915 alors qu'il est aux tranchées dans le secteur de Reims et dont le nom apparaît dans le JMO du 347è RI. Il revient lui aussi sur les événements d'Écordal ainsi que sur bataille de la Marne ou  encore l'attaque du Linguet. Aux tranchées le 3-12-1915Mon Lieutenant,Votre lettre a été pour moi une grande joie accompagnée de tristesse de vous savoir si mal... [Lire la suite]
21 décembre 2013

Histoire de distinction

Le Commandant BRACONNIER en convalescence lui aussi écrit à Georges ARMELIN de Soings (41) le 17 octobre 1915 Soings , 17 octobre [1915]Mon cher Armelin,Votre lettre m'a fait plaisir. Vous en avez vu de bien dures mon pauvre ami, enfin vous voici maintenant remis sur pied et à peu près complet ; que peut-on demander de plus quand on a vu tant de camarades tomber pour ne plus se relever.Avez-vous eu qq chose pour votre blessure ? La Croix de guerre ou autre chose.Dites-le moi car si vous n'avez rien eu il sera encore temps de vous... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 décembre 2013

L'aventure du Lieutenant TRANCHERE (2)

Suite du récit du Lieutenant TRANCHERE : [...] C'est de là que les allemands nous conduisirent le 8 septembre à Sedan et de là en Allemagne. J'ai quitté ROBERT à Flize et ne l'ai plus jamais revu ; je ne sais où il est. Quant à moi, je fus envoyé à Trèves. Le transport fut très pénible, ma blessure s'infecta et je dus subir, pour être guéri, neuf opérations chirurgicales. J'oubliais de vous dire qu'à Ecordal je fis disparaître mes insignes d'officier. En voici la raison : les Allemands prenaient d'abord les officiers pour les... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 décembre 2013

L'aventure du Lieutenant TRANCHERE (1)

Extrait de la correspondance reçue par Georges ARMELIN et communiqué par Alain, le récit des aventures du Lieutenant TRANCHERE après la bataille d'Écordal. Cette lettre est écrite le 16 août 1915, près d'un an après ces combats. Puteaux, le 16 Août 1915 Mon cher Ami, Ce fut avec surprise et une grande joie que j'ai trouvé votre aimable lettre dans mon courrier. Je fus tout d'abord très heureux de vous savoir en bonne santé, et tout en déplorant votre mauvaise blessure à la main droite, j'ai appris avec plaisir que votre état... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 décembre 2013

Rapport au sujet d'éclopés

Le Lieutenant François ARMELIN était l'un des officiers du 347è RI. Il commandait la 23è Cie en 1914. Il a été évoqué ici à plusieurs reprises et le contact a été établi avec son petit-fils Alain. Après une petite interruption, le temps de retrouver et classer les documents de son grand-père, Alain renoue le lien et me fait la surprise de m'adresser des copies des documents écrits accompagnés de leur transcription en m'invitant à compléter ou à rectifier si je le juge utile. Il propose une lecture chronologique de cette... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]