19 mars 2013

Escarmouche

Le 16 avril 1916, de 11 h à 11h30 des obus de 150 tombent sur les cantonnements de Dieu Lumière. De 19h à 23h, une patrouille composée de 2 sergents et 13 hommes se tient en embuscade. Une pointe fouille les emplacements de batterie quand elle est arrêtée par le cri : " Halte là " L'accent avec lequel ce cri est prononcé fait penser à la présence de l'ennemi ! la pointe fait feu. Une quarantaine de coups de fusil ripostent, l'ennemi n'avance pas. La pointe se replie sous le couvert de la patrouille de soutien. L'ennemi se... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

17 mars 2013

En route vers l'Orient

La dernière carte de Louis DELCOURT sous l'uniforme du 147è RI porte ces mots 14 octobre 1915De passage à LimogesLouis La carte porte le cachet postal de Limoges du même jour, ainsi qu'un cachet rouge d'une infirmerie avec croix au centre, sur le pourtour on devine " ..été de secours aux blessés ". Probablement pour Société de secours aux blessés. Cachet postal d'arrivée à Bourg St Léonard date illisible. La correspondance de Louis se poursuit alors qu'il part pour la campagne d'Orient sous un autre uniforme. La collection de... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 mars 2013

En embuscade aux fanions

Le 15 avril 1916 une patrouille de la 22è Cie composée de 15 hommes sous les ordres du Sous-lieutenant ANGELVY est organisée conformément à une note de la 52è DI du 12 avril. Elle se tient en embuscade aux environs des fanions précédemment plantés. Une autre patrouille de sécurité se tient à gauche. Rien à signaler.
Posté par dunbarne à 15:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 mars 2013

Temps de deuil

Des Poilus sur des photos de groupe ou individuelles arborent parfois un brassard noir au bras gauche. Ce signe indique qu'ils portent le deuil d'un parent ou d'un proche. Voilà une semaine que je pourrais moi aussi porter ce signe. La fréquence des messages a dimininué, mais patience. Le temps de règler quelques formalités et que le temps fasse son oeuvre.
Posté par dunbarne à 09:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 février 2013

Un colis abîmé

11-10-15Chère LisaJ'ai reçu ton colis mais dans quel état ! Rien de bon à tirer de dedans, il a fallu tout jeter : ça dégageait une odeur !Je t'avais pourtant dit de ne plus m'envoyer de colis de cette façon.J'ai reçu ta lettre de Paris.Ici rien de neuf pour le moment. Je m'ennuie ferme, ayant plus que souper du métier.En attendant bons bécots à tous deux.Ton LouisPS : les environs de la rue de Savoye. Mais je ne vais plus chez cette dame, ayant remarqué certaines choses qui ne sont pas à son honneur.
Posté par dunbarne à 08:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 février 2013

Le Chef de bataillon Georges BOMPARD (2)

Après la publication du message concernant le Commandant Georges BOMPARD, Claude son arrière petit-fils a déposé un commentaire. Il m'a également communiqué les portraits de ses arrières grands-parents. Le Commandant BOMPARD est ici représenté en uniforme du 148è RI. On peut reconnaître sur sa poitrine la Croix d'officier de la Légion d'honneur, la Croix de guerre avec palme et l'insigne des blessés. Ce portrait me permet d'identifier l'un des 50 officiers figurant sur la photo de groupe de l'album du 147è RI d'avril 1913.... [Lire la suite]

21 février 2013

Le Commandant Georges BOMPARD (1865 - 1938)

Le nom du Commandant Georges BOMPARD apparaît sur le JMO alors qu'il était Capitaine. Il fut blessé au début des hostilités. Un dossier à son nom figure dans la base Leonore (Légion d'honneur). Georges BOMPARD était né à Metz en 1865. Né en Lorraine sa famille avait opté en 1871 pour rejondre la France ; il était âgé de 6 ans. Marié en 1896, le couple avait quatre enfants dont deux décédèrent à la naissance. [mis à jour le 23 février 2013 - renseignements communiqués par Claude arrière petit-fils]. A l'issue de sa formation... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
19 février 2013

Objectif signalé à l'artillerie

Le 14 avril 1916, une patrouille de deux sergents et 22 hommes se tient en embuscade : rien à signaler. Sur le front de la compagnie de droite, une patrouille de sécurité. Un observatoire d'artillerie allemand est découvert à la lisière du bois occupé par la batterie allemande. Il est signalé à l'artillerie. Le Commandant BOMPARD est promu au grade d'officier de la Légion d'honneur.
Posté par dunbarne à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 février 2013

Vivement la fin !

Le 17-8-15Ma petite LisaJ'ai été hier signer pour ton papier à lettre et ton petit billet. Je te remercie beaucoup, mais c'est imprudent de le mettre comme ça ; dans une lettre c'est préférable car les paquets arrivent ou n'arrivent pas.Tu me parlais de ton patron dans une lettre, ne t'en fais pas à ce sujet, il ne m'oublie pas en ce moment. Je suis dans l'attente.Pas de grandes nouvelles pour le moment, vivement la fin et bien le bonjour à tous.Ton Louis qui pense à vous deux.
Posté par dunbarne à 08:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 février 2013

Sergent Émile CHANTRAINE (1891 - 1914)

Jean-Luc, depuis la Réunion, participe régulièrement au recensement des morts pour la France du 347è RI. Parmi l'un de ses envois, une fiche d'un sous-officier du 347è RI : le Sergent Émile CHANTRAINE tombé le 13 septembre 1914 à Connantré (51). Émile était instituteur dans le civil. Sa fiche matricule conservée aux archives départementales du Nord indique qu'il était tituliare d'une citation à l'ordre du régiment : " Sous-officier d'une haute conscience et d'un entier dévouement. Mortellement atteint le 13 septembre 1914 au... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]