Le blog du 347e RI

18 juin 2017

Louis DUBEAUD - complément

Pierre a relevé sur un ancien registre du cimetière allemand de Romagne sous les Côtes (55), le nom d'un soldat du 347e RI : Louis DUBEAUD (orthographié DUBEAND). Cet homme avait précédemment été évoqué sur le blog à la suite d'un échange avec sa petite-fille. La fiche mémoire des hommes à ce nom indique que Louis était au 147e RI Né en 1887 à Paris 20e, Louis était réserviste et donc affecté au 347e RI. Cette affectation est confirmée par la présence de plusieurs fiches et listes de la Croix-rouge internationale où sont... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 18:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 juin 2017

Écordal

Nouvel extrait du carnet de Maurice DE BRUYN Le 30 août 1914 Nous repartons vers 4 h sur Écordal et vers 4 1/2 les Allemands nous attaquent. Nous sommes compagnie d'arrière garde. On nous fait placer en tirailleurs par sections, en attendant des renforts. Tout d'abord les obus allemands pleuvent sans cesse. Plusieurs sont atteints même. Ensuite la fusillade, a environ 400 mètres d'abord, 200 ensuite. Rien à manger, que quelques pommes [...] un soleil ardent, et rien à boire et cela jusque vers 4 heures du soir. Et à ce moment... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 17:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 juin 2017

Rien à manger, que du singe

Nouvel extrait du carnet de Maurice DE BRUYN Le 28 août 1914 Réveil à 2 h. Préparatifs de combat dans les bois de la Marfée. Le commandant félicite son bataillon pour ses marches depuis 2 jours. Vers midi partons sous une grêle d'obus allemands de 120 sur Hannogne, évacué du matin par les boches qui ont fouillé toutes les maisons dont plusieurs ont souffert des feux de l'artillerie. Prenons position de l'autre côté du pays, pour défendre un pont de bateaux. De temps en temps les obus tombent dans notre direction. De cette journée,... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 18:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 mai 2017

Les ponts sautent

Second extrait du carnet de Maurice DE BRUYN Le 24 août 1914 Réveil à 3h1/2. A 10h, le 49e BCP vient nous relever à nouveau. Depuis ce matin des troupes de toute sorte battent en retraite, parmi lesquelles plusieurs ont eu pas mal de pertes. Repartons à 1h de l’après-midi pour Joigny. Arrivons vers 3 heures pour faire des tranchées sur la montagne face à la Meuse. Mangeons la soupe sur place. Descendons vers 8h1/4 pour coucher sur la route. Il fait froid. Le 25 A 3h du matin, entendons sauter le pont de Joigny, puis un peu plus... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 mai 2017

Décés du général André BACH

J'ai récemment appis le décès du Général André BACH. Cette annonce a peiné ses proches et la communauté des historiens, ainsi que ceux qui ont eu la chance de le rencontrer et de travailler avec lui. Je suis entré en contact avec lui lorsque je me susi intéressé aux sous-lieutenants HERDUIN et MILLANT fusillés sans jugement le 11 juin 1916. De nos échanges sur d'autres cas, un lien s'est établi. Ainsi, lorsqu'il mis sur pied l'exposition sur les fusillés entre 2012 et 2013, il souhaita que le portrait d'Henri HERDUIN soit mis à... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 07:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
16 mai 2017

Le départ

Les échanges avec la petite-fille de Maurice DE BRUYN ont été l'occasion de découvrir ses travaux de transmission de la mémoire familiale et de prendre connaissance du carnet de Maurice dans lequel il rédigeait ce qu'il faisait chaque jour. Ce carnet débute le 10 août 1914, jour du départ de Sedan. Laissons lui la parole : Le 10 août 1914 Partons à 6 heures pour la caserne Macdonald où le Lieutenant Colonel [CLAUDON] nous présente le drapeau du 347. Quittons Sedan à 7 heures. Traversons la Meuse, le canal des Ardennes. Il fait... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 11:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

20 avril 2017

Sergent Maurice DE BRUYN (1885 - 1914)

Sur un site d'enchères en ligne, la vente d'une carte d'une carte postale a retenu mon attention. Elle représente la sépulture du Sergent DEBRUYN (sic) du 347e RI à Aulnay aux Planches (51). Quelques recherches sur le site mémoire des hommes me permettent de retrouver la fiche correspondante, au nom du Sergent Maurice César DE BRUYN. Mais... Quelques inexactitudes vont perturber la poursuite des recherches. La date du 8 septembre 1914 et le lieu du décès ne sont pas cohérents pour le 347e RI qui se trouvait alors engagé dans... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 avril 2017

Et pourtant on a le sourire en voyant cela

Un second extrait du carnet d'Auguste ROUX décrivant le bombardement du 16 décembre 1914 :[...] 8H ½ du matin soudain un coup sourd d’abord vient de se faire entendre bien loin en avant de nous et en moins de temps qu’il n’en faut pour l’écrire un sifflement sinistre déchire l’air au-dessus de nos têtes, instinctivement on baisse la tête et à 50m à notre gauche la fameuse marmite vient d’éclater sur les derniers vestiges d’une usine [probablement celle du Linguet]. Tout s’écroule dans un fracas épouvantable. Alors pendant 1H1/2,... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 16:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 avril 2017

Dis Auguste, c'est quoi un boyau ?

Avec l'aimable autorisation de la famille d'Auguste ROUX, voici un premier extrait du carnet rédigé entre le 12 décembre 1914 et le 15 février 1915. Ce carnet était destiné à son épouse et à la famille. 14 décembre 1914 Auguste est en route pour Reims, après avoir quitté le dépôt de Saint-Nazaire. A la fin du " chapitre " il note : [...] Mon premier chapitre est épuisé : sur mon carnet de notes et de croquis tu pourras lire plus tard ce que ton petit soldat aura vu et fait. Je te les livre toutes vives, toutes simples elles auront... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
31 mars 2017

Auguste ROUX, Sergent mitrailleur

La semaine dernière, un message m'annonce : " J'ai retrouvé un carnet de guerre d'un soldat (Sergent mitrailleur) ayant participé à l'attaque du Linguet [...] " Contact pris pour en savoir plus, il apparaît que ce carnet avait été écrit par le grand-père de l'épouse de Marc : le sergent Auguste ROUX. Soltau - 1917. L'insigne apparaissant sur la manche gauche est celui porté par les mitrailleurs Ce carnet couvre la période de décembre 1914 à février 1915, et est en cours de transcription par Marc, qui m'indique qu'Auguste avait... [Lire la suite]