Un petit bilan pour cette année 2014 au blog du 347è RI.

En cette première année du Centenaire de la Grande Guerre, le 347è RI a été évoqué lors des commémorations par la commune de St Loup Terrier des combats du 30 août 1914.

Autres événements au 347è RI :

Plusieurs évocations grâce aux différents contacts avec les familles des Poilus qui ont souvent permis de découvrir des documents originaux et les portraits de plusieurs de ces hommes :

  • la famille d'Henri BOMBLED qui a pu retrouver et se recueillir sur la sépulture,
  • le Caporal Georges DEHUT évoqué sur le site Europeana dans le cadre de la Grande Collecte,
  • le Sergent Pierre GROUX dont plusieurs documents ont été déposés et certains exposés au musée d'Albert,
  • le petit-fils de Ferdinand PINTE,
  • une coïncidence familiale qui permet d'évoquer Théodore PAINTOUX et François DENIS,
  • l'arrière petite-fille d'Yves Marie LAOT,
  • le petit-fils de François CORVAISIER,
  • la petite-fille de Louis DUBEAUD,
  • la petite-fille de Lucien GIOT,
  • le Caporal Auguste DEPECKER évoqué sur le site Europeana dans le cadre de la Grande Collecte.

L'exposition sur les Fusillés pour l'exemple qui s'est déroulée à Paris : l'affiche présentait une photographie d'hommes du 147è RI dont l'un grisé est Henri HERDUIN. Son portrait redécouvert a fait un tabac avec plusieurs demandes de reproduction. L'évocation de Fernande NIVOIX, la veuve d'Henri HERDUIN, a été l'occasion d'échanges avec le bout du monde : Sophie en Australie qui prépare un roman. Nous avons pu nous rencontrer lors de son passage à Paris.

La mention Mort pour la France apposée en marge de l'acte de décès de Pierre MILLANT à l'initiative de Pierre.

Sans oublier :

  • la mise à jour de la fiche mémoire des hommes (partie dossier des fusillés) le concernant après plusieurs demandes,
  • la découverte de l'attribution de la Médaille de Verdun,
  • et de son frère, Léonard, également Mort pour la France.

L'histoire des hommes du 347è RI se poursuit malgré la dissolution fin juin 1916, en recherchant désormais leurs traces au 348è RI.