Le 12 avril 1916, une patrouille de la 24è Cie sous les ordres du Sous-lieutenant DEPASSE comprenant un sergent et 20 hommes reconnaît les défenses accessoires des lignes ennemies :

réseau large de 3 m, haut de 1m 20, soutenu par de gros piquets assez espacés, fil de fer barbelé.

Derrirère ce réseau trois de tas de terre sur un front de 100 m. A 30 m avant d'arriver à ces tas, un point du réseau est interrompu ; un ouvrage piétiné paraît un passage pour patrouilles.

En ce point, la patrouille trouve une bouteille contenant un numéro de la Gazette des Ardennes qui a été rapporté.

L'ennemi éveillé lance deux fusées, mais ne tire aucun coup de fusil.

A 10h, quelques obus de 77 et 105 tombe sur les batteries du réduit de Pommery.