Le 347e RI ayant été dissous fin juin 1916, le parcours du régiment retracé dans le Journal des marches et opérations (JMO) s'arrêtait à cette date.

Mais le parcours des anciens du 347e se poursuivaient dans les autres régiments où ils furent affectés, ou dans les camps de prisonniers où ils furent internés.

L'année 2017 a débuté par des contacts avec les familles de Poilus, dont un prisonnier et un distingué. Ces échanges ont permis également la publication d'extrait des souvenirs des Sergents Roux et De Bruyn.

Elle s'est poursuivie par l'approfondissement de recherches dans les fichiers de la base de la Croix-rouge internationale, qui m'ont permis de retrouver la trace de plusieurs hommes du 347e.

Au mois de mai, la nouvelle du décès du Général André Bach fut un choc pour de nombreux chercheurs et historiens. J'avais eu la chance d'échanger à de nombreuses reprises avec lui, au sujet des deux officiers du 347e RI fusillés sans jugement. Je l'avais également rencontré plusieurs fois. Nos échanges avaient été un réel plaisir.

Même s'il y eut moins de publications sur le blog du 347e RI, cette aventure continue, grâce notamment aux échanges avec les familles.

Donc, à suivre en 2018 !